Jegichagi : le Plumfoot Coréen !

Jegichagi-enfants

Comme nous l’avons déjà évoqué, le Plumfoot (ou Dacau) existe dans de nombreuses versions mais porte également de nombreux noms. Si nous avions détaillé la version niçoise du Plumfoot, le Pilou (Le Pilo), nous allons aujourd’hui voir la version coréenne du Plumfoot, le Jegichagi !

Jegichagi, la version coréenne du Plumfoot

Le Jegichagi, à l’image du Pilou niçois est de fabrication plus artisanale avec seulement une pièce de monnaie, du papier traditionnel coréen (Hanji), un sac de plastique et du ruban adhésif. Les règles sont très similaires au Plumfoot même si le Jegichagi ne se joue pas avec un filet. Il existe donc 2 versions, seul en réalisant le maximum de jongles ou en groupe en se faisant des passes comme au Dacau.

jegichagi

Les bienfaits du Jegi Chagi

A l’image du Plumfoot qui améliore la tonicité, le Jegichagi est reconnu pour ses nombreux bienfaits :
– Améliore la force musculaire notamment des jambes
– Améliore l’agilité
– Améliore la patience et l’endurance
– Stimule des parties peu sollicitées du cerveau

jegichagi-ecole

Le Jegichagi dans les écoles !

En 2000, l’association coréenne de Jegichagi a souhaité redévelopper ce jeu centenaire pour l’adapter à la génération d’aujourd’hui. Afin de développer sa notoriété et de valoriser ses bienfaits, le Conseil de l’Education de la Corée du Sud a ajouté le Jegichagi comme une activité nécessaire à pratiquer dans les écoles, en classe de 4èem et 3ème !

Alors, à quand le Dacau dans nos écoles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *